Rencontre Adulte
Publié le - 270 vues -

Une pucelle sauvagement enculée

J’étais agenouillée pendant plus de 3 heures, mon collier était ma seule tenue. Ma dominante m’avait laissé toute nue depuis 8 heures du matin pour aller faire des courses importantes.

La baise, mon hobby préféré

Les mois passés à ses côtés m’avaient transformée en une célèbre nymphomane. Je m’ennuyais gravement et je descendais à poil trouver le majordome dans la cuisine afin d’échanger avec lui.

Le temps était glacé et le majordome, Thomas fut surpris de me voir sortir toute nue de ma chambre. Ma dominante m’avait interdit de la quitter en son absence.

  • Bonjour monsieur comment allez-vous, dis-je d’une voix amicale.

  • Bonjour ma belle me répondit-il d’une voix saccadée. En quoi puis-je vous aider ?

Il se rapprocha de moi et je vis le bout de sa braguette se tendre petit à petit. Soudain il me saisit par les bras, me tourna et me courba sur sa table de travail. Je voulus protester, mais il me donna une gifle et devint brutal. Je compris alors que ce tendre majordome s’était transformé en brute et j'ai pu voir que je n’avais d’autre choix que de m’assagir.

Il écarta mes jambes en forme d’un V renversé, saisit une bouteille d’huile avec laquelle il lubrifia mes fesses, mon anus et mon vagin. Il saisit un concombre râpé à coté et l’introduisit avec force dans mon anus.

Ses longs doigts s’introduisirent dans ma petite minette et quand il l’eut assez écarté, il me pénétra avec son énorme levier. Je sentais mes muscles vaginaux se dilater, ce qui m’infligea une énorme douleur. Je sentais ma chatte toute pleine et je pleurnichais comme une salle pute.

Il me mit à 4 pattes et se mit à genou derrière moi, saisit ma hanche de la main gauche et de sa main droite introduisit son immense arsenal dans mon échine en crise. Il pompait, poussait des cris et frappait mes fesses rondes. Ses coups de boutoir mettaient mon vagin en feu et me faisaient énormément chialer.

15 minutes après, quand il se sentit près à verser, il me mit à genou face à lui ouvrit ma bouche où il introduisit sa queue crachante. Il saisit ma tête de ses mains pour me forcer à avaler son sperme.

Laissez votre commentaire à propos de cet article